RPG sur l'univers Star Wars

Star Wars Univers : Price of Liberty
 
AccueilA la Une !CalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Sam 6 Fév - 20:52

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS.
Ce RP est la suite du RP entre Jaina et Han juste ici.

[Après avoir réparé les quelques pièces endommagées du Faucon jusque ici inutilisé depuis quelques mois, Han & Jaina s'accordent une petite virée dans l'espace. En chemin sur la bordure extérieure, ils reçoivent un signal d'alerte de la part d'un vieil ami de Han et décident d’atterrir sur Tatooine pour lui venir en aide. L'ex-contrebandier explique alors à sa fille la relation qu'il entretient avec l'homme qu'ils entreprennent d'aider. ]

---------------------------------------------

- Ce n'est pas un inconnu. Je ne prendrai pas le risque de m'arrêter en plein milieu du désert de Tatooine pour un inconnu. Non, c'est un ami qui m'a une fois sauvé la mise et à qui j'en dois une depuis déjà quelques années.

Han restait concentré sur les manœuvres qu'il devait effectuer pour l'atterrissage. Elles n'étaient pas toujours simples en dépit des défauts du Faucon qui pouvait se montrer par moment capricieux. Sans compter sur le fait qu'un danger pouvait survenir à tout moment. Mais l'ex contrebandier s'inquiétait plus de l'espace où ils allaient atterrir que tout ces petits défauts. Il pouvait lui-même être assez dangereux, notamment sur une planète comme Tatooine.

- Ecoute, on trouve simplement ce qu'il se passe, on l'aide à redécoller et on retourne à nos occupations. Ce ne devrait pas être trop long, je l'espère.

Han ne comptait pas non plus annuler sa virée avec sa fille pour passer son temps à sauver tous les gens qu'il allait croiser. Cette situation devait rester exceptionnelle. Car les moments que Han et Jaina passaient entre eux deux se faisaient de plus en plus rare. Il était donc hors de question pour lui de les gâcher. Alors une fois l'atterrissage effectué, l'ex-contrebandier avait ouvert la passerelle, s'était procuré son DL-44 et avait recommandé à sa fille tout en cachant son arme dans sa veste :

- Je vais aller jeter un coup d’œil, j'en ai à priori pour pas longtemps. Je te confie le Faucon en attendant. Han s'était apprêté à sortir de la salle du tableau de bord mais s'était arrêté juste avant de franchir le pas de porte. Il s'était ensuite légèrement tourné vers Jaina afin d'ajouter. Ooh, et si jamais il se passe quelque chose.. Ne joues pas les héros, cache-toi directement. Même si tu es un Jedi et que je ne doute pas de ta force, on ne sait jamais sur quoi ni qui on peut tomber. Je serai de toute façon juste à côté s'il y a un soucis.

Le général Républicain s'était ensuite remit à marcher en direction de la sortie. Mais quelque chose ne tournait pas rond. Tout semblait bien calme. Bien trop calme. Pas de Lexus aux environs alors que le Faucon n'était pas si discret que ça lors de son atterrissage. Il aurait dû déjà au moins sortir de son vaisseau histoire de faire signe. Mais rien. Il fallait dire également qu'ils étaient en plein milieu du désert de Tatooine. Mais à peine Han fut-il sortit du Faucon qu'il s'était fait entourer d'ennemis. Mais de seulement deux ennemis.

- ..J'imagine que vous n'êtes pas là pour faire une partie de sabacc. Mais on peut toujours s'arranger, vous savez.

A peine Han Solo avait-il prononcer ces mots qu'il avait dégainé son arme et avait commencé à leur tirer dessus.
BY HAN SOLO SUR POB
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Sam 6 Fév - 22:01


   
   

   


   


   

   
Ok son père lui était redevable mais Jaina avait un mauvais pressentiment, un très mauvais pressentiment au sujet de cet appel de détresse. Cependant elle ne broncha pas, restant focalisée sur la manœuvre et sur les présences environnantes. Le désert de cette planète n'était vraiment pas réputé pour être très accueillant ni même très sûr. Elle se demandait quel diable avait pu pousser cet "ami" à venir se perdre ici! Elle remarqua que son père était un peu nerveux, il ne plaisantait plus et c'était assez inhabituel chez lui. Non vraiment elle n'aimait pas ça!

Je ne veux pas briser tes espoirs mais je pense que cela sera plus long que tu ne le penses, je ressens un trouble dans la Force et cela ne me dit rien qui vaille... Nous devrions appeler du renforts et ne pas jouer les héros même si tu en dois une à ton "ami".

oh on aurait dit sa mère! Décidément face au danger, elle pouvait ressembler bien plus à la princesse qu'au contrebandier! Ce qui l'agaça encore plus fut les paroles de son père, elle était bien assez grande pour se battre aussi si besoin. Elle n'était pas devenue chevalier jedi pour rien!

Fais attention à toi... dit elle alors que son père sortait déjà sur la rampe d'accès.

Elle s'en doutait qu'il lui ordonnerait de se cacher mais elle n'aimait guère ce conseil. C'est donc de mauvaise humeur qu'elle se plaça en bonne place pour observer ce qui se passait à l'extérieur. Se calmant, elle se projeta dans la Force pour évaluer la situation. Ses craintes se révélèrent fondée, elle décela deux présences supplémentaire en plus d'eux, mais pas des personnes se servant de la Force non, plutôt des bandits ou des clones. Son attention fut attirée par d'autre présences un peu plus loin. La vérité lui sauta aux yeux aussi vitement que la situation bougea. Ils étaient tombés dans un piège. Elle tenta d'envoyer un signal perceptible par son père non sensible à la Force pour le prévenir du danger. Elle pensa d'abord à intervenir directement et commença à sortir son sabre de sa tunique puis se ravisa. "Ne joue pas les héros" lui avait dit son père. Elle allait donc patienter et voir la suite dans sa cachette qu'elle ne tarda pas à rejoindre. Une fois en sécurité, elle fit de son mieux pour suivre la situation extérieur sans se faire repérée et sans qu'on décèle sa présence dans la Force. L'Empire pouvait très bien avoir engagé des Siths sur ce coup là!
   

   
.
© sobade.

   

   


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Mer 10 Fév - 18:03



Journal de la 501ème
#Entrée 456.

Ici le commandant Falcon, le débarquement s'est bien déroulé. Mes hommes sont motivés, prêts et totalement opérationnels pour cette opération délicate. Notre mission consiste à capturer le général Han Solo vivant et de l'extraire jusqu'à Bastion où il subira la justice impériale...

Fin de transmission#


Tatooine, nid de pouilleux, royaume des sables et terres des exilés. Bref, ce système n'a rien à envier aux planètes soumises à l'autorité impériale. La 501ème légion n'avait pas fait dans la demi-mesure pour s'assurer que leur débarquement ce soit dérouler dans la plus grande discrétion. Les quelques témoins avaient été soit achetés, soit « neutralisés ». Ils n'étaient que des ombres blanches, des fantômes...Rien de plus. Il valait mieux éviter tout incident diplomatique durant cette période de troubles géopolitiques. Une navette de type lambda et trois autres vaisseaux de transports s'étaient posés dans le creux d'un canyon.

Alors qu'il observait ses hommes s'atteler à la construction d'un avant-poste rudimentaire, le soldat matricule RT-1703 vint lui annoncer :


-Commandant, nos détecteurs perçoivent le signalement du Faucon Millenium. Tout porte à croire qu'ils approchent...

-Bien, préparez-vous. N'oubliez pas : Discrétion et prudence, compris ?

-Parfaitement, commandant.


Thanos songea au fait qu'il n'avait plus participé à une mission d'une telle envergure depuis fort longtemps. Le commandement comptait sur la 501ème...et la 501ème était rarement une source de déception. Ils étaient l'élite des compagnies impériales, le « Poing de Vador » un nom qui résonnait encore, malgré les années, comme une brise glacial et rude se fracassant contre la dure et sombre roche de l'Histoire. Dark Vador n'était plus de ce monde...Mais, l'héritage qu'il avait transmit avait persisté, l'Empire avait persisté, la 501ème aussi. Préserver cet héritage, était une priorité.

Le commandant de la 501ème avait ordonné à deux éclaireurs d'appréhender la cible à son arrivée...Lorsqu'ils la signalèrent. Les Stormtroopers se mirent en route, ils utilisèrent les vaisseaux de débarquement tandis que Thanos et ses sous-officiers empruntèrent des motojets pour se rendre sur les lieux.

Les choses ne s'étaient pas déroulées comme prévues, Solo avait attaqué les éclaireurs...Ceux-ci ne pouvaient pas le laisser s'échapper, l'un d'eux avait été grièvement blessé, le deuxième s'était mit à couvert derrière un rocher demandant de toute urgence la venue des renforts....

Les vaisseaux de débarquement se posèrent en cercle autour de la zone, les portes s'actionnèrent et des dizaines de soldats impériaux en sortirent...Portant fièrement l'écusson de la 501ème, ils avancèrent en formation autour d'Han Solo, l'un d'eux lui annonça :


-Posez vos armes immédiatement, toute résistance est inutile !


Et c'est à ces mots que les motojets débarquèrent. Thanos Falcon descendit du véhicule et s'approcha du prisonnier. Il était désormais totalement à la merci de l'Empire. Au moindre geste, les Stormtroopers l'exécuteraient sans hésitation, l'envie ne leur manquait pas...Mais les soldats de l'Empire avait été conditionné afin de ne pas répondre à leurs envies personnelles et de toujours exécuter les ordres à la lettre...

-Bonjour, général Solo. Si vous me permettez...

Thanos lui arracha son pistolet blaster et l'envoya à l'un de ses hommes qui le réceptionna sans problèmes.

-Vous avez causé beaucoup de tords à l'Empire, il est grand temps pour vous de répondre de vos crimes...


Il ponctua sa phrase avec le cliquetis des menottes et fit avancé le prisonnier vers la navette de classe lambda qui arriva à son tour. On utilisa des rayons tracteurs pour extraire le Faucon Millenium, le Haut-Commandement serait très certainement intéressé par l'acquisition de ce vaisseau rebelle qui pouvait éventuellement contenir des informations importantes...L'historique de destination, ce genre de choses qui mèneraient sans doute l'Empire à des bases secrètes de la République. Mais, Han Solo restait la priorité...Gardé par Falcon en personne dans la navette et de trois de ses plus vigoureux soldats, il fut soumis à un silence martial comme ceux que l'on peut entendre juste avant une exécution...Les prisonniers se remémorent généralement leurs souvenirs, parfois ils vont même jusqu'à regretter leurs actes...Mais, ça ne devait pas être dans la nature de Solo, son air arrogant et fier ne faisait qu'agacer Thanos qui de son casque le regardait fixement, totalement inexpressif.

Ils quittèrent l'orbite de Tatooine et pénétrèrent à l'intérieur d'un croiseur impérial qui par la suite les transita jusqu'à Bastion à la vitesse lumière...


Bastion, siège de l'Empire Galactique.


Le convois fut escorté par une escadrille de chasseurs TIE, le bruit terrifiant que les appareils émettaient ne laissaient aucun doute là-dessous...Lorsque la navette de transport se posa sur une plate-forme, des gardes de l'immense complexe qui servait de siège pour l'Empire se mirent en rang afin d'accueillir les nouveaux arrivants. Thanos Falcon descendit le premier analysant les lieux d'un oeil attentif avant de faire signe à ses hommes d'amener le général Solo. Les Stormtroopers tenaient d'une main ferme le prisonnier et le firent avancé rapidement jusqu'à l'intérieur du batiment. Thanos salua les officiers présents dans le couloir qui suivit et leur confia le prisonnier :


-Colonel, la 501ème a remplit sa mission, voici le général rebelle Han Solo. Quels sont vos ordres ?


-L'unité du pénitencier va s'en charger, nous l'accueillerons dans nos geôles ici même.
L'officier supérieur s'adressa alors au prisonnier. Soyez heureux d'être ici, on dit que nos prisons sont beaucoup plus confortables que les autres. Rassurez-vous, tout est sous contrôle, nous nous occuperons bien de vous...Emmenez-le...

Les gardes saisirent Solo et se dirigèrent vers un ascenseur menant aux étages inférieurs. Thanos observait la scène, satisfait mais toujours neutre, ne dévoilant aucune émotion, même pas celle de la satisfaction d'un travail bien fait. Car, ce n'était là que le début...Le Réveil de l'Empire ne faisait que commencé...

Le commandant de la 501ème fut interrompu dans ses pensées par le colonel qui lui annonça en le guidant à ses locaux :


-Commandant, installez-vous, je vous en prie. Ah, et enlevez également ce casque ! Je pense que nous pouvons ignorer le protocole en l'espace d'un bon verre, n'est-ce pas ?

-En effet, colonel. Dit Thanos, opinant du chef.

Le colonel sortit une excellente bouteille de vin datant de l'ancienne république et tout droit sortit des vignes de Naboo. En présentant un verre à Thanos, il poursuivit :


-J'ai cru comprendre que vous aviez également emmené le vaisseau du prisonnier ? Vous avez bien fait. J'enverrais une équipe de technicien pour l'analyser, nous l'avons stocké dans les hangars inférieurs...Allez, à la santé de l'Empire !


Il leva son verre.

-Pour l'Empire ! Thanos l'imita...

Les portes du bureau se refermèrent...les deux hommes avaient probablement beaucoup de choses à se dire.


Plus tard...

Lorsque Thanos entra dans la cellule, il n'y eut aucun bruit aux alentours, l'ouverture des portes s'étaient faîte dans un grincement mécanique qui résonna dans tout le couloir ce qui perturba les autres prisonniers qui se retournèrent, couché face au mur, de peur de provoquer leurs geôliers. L'Empire Galactique traitait les prisonniers sévèrement, il n'y avait pas d'alternative...Dans ces cellules ne se trouvaient pas seulement des prisonniers de guerre, politiques ou autres. Il y avait des dealer de bâtons de la mort et aux substances illicites, des violeurs, des esclavagistes illégaux qui tentaient fourbement d'utiliser  les esclaves destinés à l'Empire pour leur compte personnel, des contrebandiers...Finalement, Solo devait ressentir une certaine nostalgie auprès des pires raclures de la société...Il avait été lui même un contrebandier...Il voyait ainsi comment l'Empire traitait les gens qui voulaient s'enrichir dans le dos du système...

-Bonjour, prisonnier...La cellule est-elle à votre goût ? Nous avons tâché de vous loger dans un endroit adapté à votre rang et à votre prestigieuse carrière...Alors le voilà...La légende, le contrebandier qui aida les rebelles à détruire les deux armes le plus puissantes de toute l'histoire de notre galaxie. Je suis déçu...Je m'attendais à une résistance plus coriace de votre part. Vous voilà dans les cellules de l'Empire à vous demandez ce que l'on pourrait bien faire de vous...Je sais que vous vous ennuyez ici, voilà pourquoi, je vous propose de me suivre...Gardes ! Emmenez le prisonnier dans la salle 89-B.

Ah...la salle 89-B que les prisonniers avaient prit pour habitude d'appeler « Purgatoire ». Les personnes y faisant séjour avaient généralement une envie subite d'expier leurs crimes. Les plus coriaces détenteurs d'informations ne résistaient jamais...Equipés des instruments les plus performants en la matière, la salle 89-B était célèbre pour ne laisser filer aucune information.

On installa Han Solo sur l'une des machines et on laissa au commandant Falcon la tâche s'occuper personnellement du cas du général pseudo-républicain.


-Bien installé ? Bon. Vous savez,ici généralement, on voit les gens comme des éponges...Oui, oui ça peut paraître ridicule dit comme ça mais ce n'est qu'en pratique que cette comparaison prend tout son sens...Savez-vous que l'être humain est composé en grande partie par de l'eau ? Là où je veux en venir c'est que plus on presse une éponge et plus elle s'assèche laissant s'écouler tout le fluide qu'elle contient...Les services du pénitenciers l'ont bien compris. Pour eux chaque parcelle d'eau restant dans l'éponge est une information, et ils ont la volonté d'obtenir ce qu'ils veulent en l'asséchant complètement. Vous avez beau me regarder de votre air méprisant, cela ne vous sauvera pas. Révélez-moi directement tout ce que vous savez sur la Nouvelle République, quels sont vos plans ? Vos manoeuvres ? Vos structures de commandement ? Un général doit en savoir des choses, n'est-ce pas ? Parlez...et je tâcherais de rendre moins désagréable ce petit séjour à 89-B...Hmm...Peut être auriez-vous besoin de plus de motivations ? Bien...

Thanos pressa une commande qui libéra des décharges électriques puissantes...Et, ce n'était que la première phase...Laissant agir le traitement pendant de longues secondes, Thanos stoppa net l'engin et offrit à Solo un violent crochet droit dans la mâchoire :

-Parle maintenant, sale rebelle ! Chaque secondes de silence te sera rendue par des secondes de souffrances !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Mer 10 Fév - 23:48

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS
Han avait brièvement entendu les recommandations de sa fille tandis qu'il quittait le vaisseau. Cette dernière sentait une anomalie et il n'était pas question pour l'ex-contrebandier d'ignorer la possibilité de la présence d'un quelconque danger autour d'eux. Jaina était un jedi, elle savait bien mieux que lui détecter tous les éléments suspects. Il lui faisait entièrement confiance à ce sujet et savait pertinemment que sa fille était douée, qu'elle était et serait capable de tout pour protéger ce à quoi elle tenait le plus. L'ex-contrebandier comprenait son dévouement. Il s'était déjà depuis longtemps rangé sur les bancs de la République grâce à de vieux amis. Et c'était la raison pour laquelle il se battait aujourd'hui. C'est en descendant la passerelle que Han avait compris qu'il s'était avéré que sa fille ne s'était pas trompée. En sortant du vaisseau, Han s'était retrouvé face à deux stormtroopers qu'il n'avait pas hésité à attaquer. L'un d'eux était tombé sous ses tirs mais il en restait tout de même un qui s'était camouflé derrière un rocher. Han n'avait pas tardé à l'imiter en se cachant derrière les pieds du Faucon. Mais ce soldat n'était que le cadet de ses soucis si l'on devait le comparer à ce qu'il allait suivre. En effet, Han s'était rapidement retrouvé piégé par une centaine de stormtroopers l'encerclant. Ceux-ci étaient venus en renfort et n'avaient plus laissés aucune chance à l'ex-contrebandier de s'enfuir, le menaçant avec leurs armes. Han avait compris à cet instant que le signal de détresse n'était qu'un piège. Un piège dans lequel il avait foncé tête baissée sans même se poser de questions. Il était trop naïf. Affichant un air exaspéré, il avait alors levé les mains en l'air en signe d'abandon. Il ne comptait pas se battre contre tous ces soldats. Il n'en avait pas la capacité. Non seulement il n'était pas assez fort, mais il était également seul pour se défendre. Il ne pouvait donc plus s'enfuir ni contester les attaques. Un homme appartenant sûrement à un rang plus élevé s'était en suite approché de lui et lui avait confisqué son arme sans plus attendre, l'accusant d'avoir commis des crimes contre l'empire.

- "Mes crimes.." Ce mot résonnait dans la tête de Han. On se demande qui parmi nous a fait le plus de crimes.

Han avait murmuré ces mots, exaspéré par la situation. Comment avait-il pu être aussi stupide ? Aussi négligeant ? Jaina l'avait pourtant prévenu mais il ne s'attendait pas à un tel assaut. Il avait ensuite été forcé de suivre les troupes de l'Empire qui l'avaient menotté. Que pouvait-il faire de plus de toute manière ? Il était trop faible pour résister. Han était donc resté silencieux tout le long du trajet. A partir de ce moment là, il se devait pour la République et pour sa famille de le rester. Plus rien ne devait sortir de sa bouche. Il ne devait communiquer aucune information et il n'avait de toute façon aucune intention de le faire. Une fois arrivés, des gardes avaient fait descendre Han Solo en le saisissant d'une main de fer. L'ex-contrebandier observait la scène. Les stormstroopers s'étaient tous alignés afin de former un couloir. Ils paraissaient tous formatés pour ça. Ils ne montraient aucun défaut, étant parfaitement positionnés comme des robots de part et d'autre de chaque côté. Peut-être était-ce une façon pour l'Empire de montrer sa puissance en mettant en scène son armée. On l'avait en suite amené à l'un des colonels. Han ne l'écoutait pas vraiment. Il savait déjà ce qui allait se passer. On allait sûrement l'enfermer en attendant de pouvoir le torturer et peut-être occasionnellement l'interroger. Et c'est ce qui s'était finalement passé. Le colonel en question avait immédiatement formulé l'ordre d'enfermer l'ex-contrebandier et les soldats s'étaient aussitôt exécutés. Le général s'était quant à lui simplement contenté d'ignorer les remarques de l'officier. Les irriter plus que ce qu'ils l'étaient déjà n'aurait pas non plus servi à grand chose. D'autant plus que Han était désormais en position de faiblesse face à tous ces sympathisants de l'Empire.

On l'avait alors conduit dans une cellule. Celle-ci n'était clairement pas des plus confortables. Mais il n'avait pas à attendre de cette prison appartenant à l'Empire un quelconque traitement de faveur positif. Même au contraire. Il savait pertinemment que son séjour ne faisait que commencer. Et il ne comptait pas abandonner aussi facilement. Mais pour l'instant, sa position l'empêchait d'intervenir et il commençait à se questionner sur ce que ces soldats de l'Empire comptaient lui faire subir. Sans ajouter un mot, il s'était donc simplement contenté d'entrer dans la cellule et de s'asseoir lorsque ses bourreaux furent partis, espérant fortement que sa fille ne se soit pas faite repérée. Elle aussi était considérée comme une rebelle. D'autant plus qu'elle détenait le statut de Jedi. L'Empire détenait donc assez d'informations sur elle pour vouloir l'éliminer ou même l'utiliser comme moyen de pression sur Han. Et si jamais il devait lui arriver quelque chose.. le général ne s'en remettrait jamais. Car après tout, il était le seul coupable à l'avoir entraînée là-dedans. Il espérait donc que sa fille ait suivie ses conseils et qu'elle se soit bien mise à l'abris de tous les regards et surtout de leurs ennemis. L'Empire était prêt à tout pour éliminer les rebelles et il ne reculerait devant rien. C'est ce pourquoi des gens comme sa famille se battaient depuis déjà de nombreuses années. Pour les éliminer et remettre de l'ordre dans la République. Han lui-même n'était pas bien sûr de pouvoir ressortir vivant de cette expédition qui à la base ne devait être qu'une sortie des plus "normale". Et maintenant, il ne lui restait plus qu'à attendre. Plus qu'à attendre que l'Empire se décide quoi faire de lui. En effet, rester dans cette cellule ne l'inquiétait pas plus que ça. C'est la suite des événements qui préoccupait ses pensées. Il avait déjà ancré dans son esprit certains souvenirs de son dernier passage et ne savait que trop bien que les soldats l'Empire n'étaient pas du genre tendre dans le coin. Ils devaient donc lui réserver un sort à la hauteur de ce qu'il avait commis contre l'Empire. Quelques heures plus tard, Han entendit la porte du couloir s'ouvrir dans un grincement déchirant le silence qui émanait des cellules. Ce même silence sombre et pesant qui représentait bien le caractère même de l'Empire.

- J'ai vraiment comme un mauvais pressentiment tout d'un coup.. Se murmurait le général républicain pour lui-même.

Le même commandant qui avait capturé Han s'était à nouveau présenté devant sa cellule. L'ex-contrebandier avait alors daigné lever le regard pour observer la personne qui lui faisait face et qui semblait prendre un malin plaisir à le voir en position de faiblesse. Il n'était pas difficile pour le général républicain de deviner qu'on allait très prochainement s'occuper de lui. En effet, on ordonna à quelques gardes de l'emmener dans une salle dont Han n'avait pas vraiment retenu le numéro. A vrai dire, il s'en contrefichait plus ou moins. Il se concentrait simplement sur ce qu'on allait lui faire subir. Et ça ne semblait pas de tout repos. On l'avait rapidement installé sur une machine et attaché de sorte à l'immobiliser. Il se souvenait de cette sorte de chaise sur laquelle il s'était retrouvé quelques années auparavant. Il y avait fait un séjour une fois, et on l'y avait torturé. C'est probablement le sort que ces soldats lui réservaient en ce moment même. Le général scrutait la pièce du regard et y découvrait des instruments de torture d'un autre genre de tel qu'il n'en avait jamais vu auparavant. Des frissons le parcoururent. Il pouvait deviner à la vue de ces armes que ne pas trahir la République serait compliqué. Mais il devait protéger ces informations à tout prix. Tout d'abord parce qu'il avait une famille à protéger, mais également parce qu'il défendait des valeurs que ses ennemis cherchaient à détruire à tout prix et qui détruiraient des milliers de vies si elles venaient à disparaître. Son attention se reporta à nouveau sur le commandant lorsque celui-ci se mit à lui dévoiler ses plans à travers une métaphore des plus douteuses. Une éponge.. Ils voyaient les gens ici comme des éponges. Et Han n'avait aucunement envie de savoir ce que ressentait une éponge lorsqu'elle se faisait violemment pressée. Il observa l'homme parler d'un regard à la fois méprisant et méfiant. Il ne savait pas de quoi il était capable mais n'allait certainement pas tarder à le découvrir. Han répondit de manière silencieuse aux menaces du commandant. Car il n'était pas assez faible pour se laisser avoir aussi facilement. Mais son bourreau avait plus d'un tour dans son sac et ne s'était pas fait prié pour faire une démonstration au général de l'emprise qu'ils possédaient sur lui.

Un hurlement de douleur à s'en déchirer les poumons s'émana de Solo durant les longues secondes qui suivirent l'enclenchement de la machine. Les muscles de son corps se contractaient et se décompressaient à une vitesse folle, laissant à peine croire qu'il s'agissait d'un homme et non d'un pantin non articulé assit sur l'instrument de torture. La violence des sursauts du corps du général témoignaient de la douleur que l'engin procurait à l'homme qui était assit dessus, et, la douleur était telle qu'elle était à la limite du supportable. Han la reconnaissait pourtant. Il l'avait ressenti quelques années plus tôt. Il se serait pourtant bien passé de la ressentir à nouveau. Mais aujourd'hui, il y était à nouveau confronté. Et, à peine eut-il le temps de souffler à l'arrêt de la machine qu'un coup violent dans la mâchoire s'était amusé à laisser paraître une plaie fraîchement entaillée par le coup de crochet que le général venait de se recevoir. Une plaie qui laissait à quelques secondes près à son tour apparaître le sang rouge foncé du républicain attaché sur l'instrument de torture. Celui-ci laissa tomber sa tête en avant, déjà un peu affaibli par la décharge qu'il venait de recevoir. Puis, reprenant son souffle durant quelques secondes, releva la tête en direction du commandant, répliquant ainsi calmement.

- Comme vous l'avez dit.. me taire ne me sauvera pas. Mais parler non plus. Et étant donné que je commence à me faire un peu plus vieux.. il vaudrait mieux pour vous d'y aller plus doucement si vous souhaitez me garder assez longtemps en vie pour obtenir peut-être un jour des informations...

Han ne se gênait pas pour toiser du regard son bourreau. Il n'était pas prêt de se dévoiler aussi facilement à l'Empire. D'autant plus qu'il ferait de son mieux pour protéger aussi longtemps que possible la famille qu'il chérissait depuis déjà de nombreuses années.

- Mais sinon, on peut toujours essayer de s'arranger.. Vous me laissez partir et je ne vous tue pas, par exemple... Et pour répondre à vôtre question.. Disons que l'installation n'est pas mal. Mais elle manque quand même un peu de confort. Peut-être faudrait t-il rajouter quelques coussins pour rendre ça plus chaleureux. Non ? Qu'est-ce que vous en pensez ?

Avec cette réplique, Han ne s'attendait pas à ce que le commandant soit plus tendre avec lui. Mais son humour était actuellement sa seule arme.

BY HAN SOLO SUR POB
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Jeu 11 Fév - 22:45


   
   

   


   


   

   

Son père aurait du l'écouter! Elle aurait cru qu'avec ce qu'ils avaient traversé, il se méfierait d'avantage mais non, non! Non d'un wookie sa naïveté le perdrait! Pourtant il avait des mauvais pressentiments aussi mais pourquoi ne les écoutait il pas? Elle avait du mal à le comprendre, il aurait du l'écouter elle, elle l'avait pourtant prévenu! Heureusement pour eux, elle au moins n'avait pas vraiment été fait prisonnière. Elle avait entendu les tirs de blaster et les ordres puis plus rien.Elle savait donc que son père avait été arrêté. Sa cachette n'avait pas été découverte. Elle restait donc calmement à sa place sans bouger écoutant le moindre pas, le moindre mouvement, la moindre variation dans la Force. Elle sentit qu'on attirait le Faucon. Où l'Empire et ses sbires allaient ils les conduire? Elle l'ignorait mais n'allait sans doute pas tarder à le savoir. Elle n'aimait guère cela. Il était trop tard pour appeler du renfort et cela aurait été trop dangereux de toute façon. Ils auraient mis bien trop de temps à arriver. Pas la peine non plus de prévenir sa mère par l'intermédiaire de la Force qu'ils ne seraient pas là pour dîner... Par contre joindre Luke pour lui dire que l'Empire était de retour était une idée qui lui sembla bonne, elle se concentra donc et tenta de localiser son oncle dans la Force et de lui faire part de la situation sans trop en dire. Pas la peine de les alarmer à leur sujet. Une fois que ce fut fait, elle réfléchit, il lui fallait attendre que le vaisseau soit arrivé à destination, que les clones soient occupés à leurs occupations habituelles avant qu'elle ne puisse sortir et voir où en était la situation. Cela ne tarda pas à arriver, du moins pour l’atterrissage.  Un bruit de métal se fit entendre, on abaissait des rampes d'accès. Jaina écouta et attendit. Elle attendit longtemps , patiemment, le calme revint. Elle entendit des bruits de pas dans le Faucon et regarda par les fentes de sa cachette. La jeune jedi était prête, elle avait un plan à présent. Il y avait deux stormtrooper dans le vaisseau, uniquement deux. Elle n'aurait aucun mal à les maîtriser et à en tirer profit. Jaina prévoyait d'enfiler le costume d'un des soldats de l'Empire et de parcourir ainsi déguiser la base dans laquelle ils venaient d'arriver. A ce moment une perturbation dans la Force lui parvint. C'était douloureux, très douloureux, son père souffrait elle le sentait tout comme elle avait sentit sa peur quelque temps plus tôt.
Jaina dû attendre que la stupeur de cette sensation passe avant de passer à l'action. Elle sorti donc de sa cachette, attaque les deux clones dans un silence de mort et dissimula l'un des deux clones dans son ancienne cachette. Elle n'en avait tué qu'un seul pour ne pas être découverte tout de suite. Elle n'aurait aucun mal à manipuler l'autre pour ressortir du Faucon indemne et retrouver son père. La Force était avec elle, son oncle le lui disait souvent. Sa détermination était plus forte que jamais, elle ne comptait absolument pas perdre son père alors qu'en ce jour elle avait eu l'occasion de passer un peu de temps avec lui! Pour l'instant, elle devait être prudente et ne pas quitter d'une semelle l'autre clone jusqu'à ce qu'elle en ai décidé autrement.
Le duo réapparut hors du vaisseau dans un immense hangar, on les envoya faire un rapport à un autre clone plus gradé.

Le vaisseau était vide, aucune âme qui vive à bord.

Annonça -t-elle lorsqu'on l'interrogea. Le clone sembla satisfait, il les laissa partir, elle en profita pour fausser compagnie et partir à la découverte des lieux en espérant trouver son père par hasard ou être envoyer vers sa cellule. Il lui faudrait pour cela qu'elle soit attentive aux discussion dans les couloirs.
   

   
.
© sobade.

   

   


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Lun 22 Fév - 19:53

Ah...Si seulement le Seigneur Vador était encore présent, les choses auraient été bien différentes...c'est ce que s'était dit Thanos. Il était assez incroyable de voir que cette raclure de rebelle conservait plutôt bien ses secrets. Il ne l'avait pas côtoyé directement, mais il savait qu'il avait mené la 501ème d'une main de fer et c'est ce qui avait permit de forger la réputation de la légion. Depuis l'ère des clones, jusqu'à celle des Stormtroopers, engagé dans des académies et endoctrinés à obéir aveuglément à l'Empire presque aussi efficacement que l'étaient les clones pendant la Grande Guerre. Vador avait su formé une légion représentative de ce que serait une armée impériale parfaite...Les autres légions, pendant la Guerre Civile, n'avaient pas toutes connues la guerre, ils n'avaient jamais participé à des batailles de grande ampleur...Ce qui était probablement la cause de leurs échecs...

Solo était coriace, il résistait bien à la torture. Le commandant se fit une raison et après plusieurs dizaines de minutes de tortures, rétorqua sans prendre en compte les paroles osées de l'intéressé :

-Transportez le prisonnier en salle d'isolement, il sera sans doute plus productif.

Han Solo fut envoyé en isolement. Le pire traitement que l'on pouvait infligé à un homme sans prendre en compte la salle d'interrogatoire. Il serait condamné à rester plusieurs jours dans une obscurité totale...Néanmoins, Thanos savait qu'il ne resterait pas longtemps dans ces geôles...L'Empire cherchait à l'utiliser comme moyen de pression afin d'entamer des négociations avec la République. La Guerre Civile avait été terrible autant pour l'Empire que pour la Rébellion. Il ne fallait plus sous-estimé ces « rebelles ». Il fallait leur faire croire qu'ils avaient de l'importance et le moment venu...L'Empire frapperait et ne laisserait plus jamais personne usurper son autorité dans toute la galaxie.

Thanos prit ensuite congé des lieux. Alors qu'il sortit du secteur pénitencier, il reçu un appel : « Commandant Falcon, ici l'équipe de techniciens chargés d'examiner le Faucon Millenium, votre présence est demandée de toute urgence... ». Thanos confirma sa venue, et entreprit de rejoindre le plus rapidement possible les hangars inférieurs. Il fut escorté par deux hommes de la 501ème faisant partie de l'escouade Alpha, ils représentaient l'élite et possédaient un état de service aussi complet que celui de leur commandant...

Empruntant un ascenseur, les trois Stormtroopers patientèrent pendant quelques secondes...Lorsque les portes s'ouvrirent, ils furent accueillis par des techniciens qui leur expliquèrent la situation.

Ils avaient scannés l'ensemble du vaisseau et fais une découverte pour le moins insolite...un cadavre. Sa signature thermique était plus faible qu'à la normal mais toujours présente. Qu'est-ce que cela signifiait ? Sa mort ne devait pas remonter à il y a longtemps. Mais, le plus curieux était que l'homme était un Stormtrooper...Un Stormtrooper sans son armure. Un Stormtrooper en qui on avait voulu se déguiser. Cela voulait dire...qu'il y avait un intrus infiltré au sein des hommes de l'Empire.

-Alertez le commandement, désactivez l'hyperpropulsion du Faucon et soumettez chacune des escouades de Stormtroopers ayant été affectées ici dans la journée à un contrôle d'identité stricte. Par pure précaution, renforcez les systèmes de sécurité du secteur pénitencier. Nous avons été négligeant concernant ce vaisseau...Nous ne le serons pas concernant cet intrus.

Le Faucon Millenium avait été un véritable cheval de Troie. Seulement, l'intrus devra faire face à de nombreux contrôles, des systèmes de tourelles automatiques performants et surtout au commandant Thanos Falcon qui ne laisserait pas un rat prit au piège s'enfuir aussi facilement avec son butin qu'était le Général Han Solo...Car, la capture de celui-ci n'était très certainement pas une coincidence avec cette intrusion dans un endroit considéré comme le plus sûre de tout l'Empire. Thanos Falcon observa une dernière fois le Faucon Millenium...Sous la visière de son casque, on ne pouvait faire l'expression dure qui signifiait qu'il ne ferait pas de demi-mesures cette fois....
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Lun 22 Fév - 22:21


 
 

 


 


 

 

Jaina était loin d'être idiote et elle savait que ceux qui dirigeaient cette base ne l'étaient pas non plus. C'est pourquoi elle avait vite laissé son costume pour en changer. Elle avait un plan et savait que les troupes de l'Empire ne se limiteraient sans doute pas à envoyer deux Stromtroopers dans le Faucon et qu'ils ne tarderaient pas à en faire une fouille ou un scan plus approfondis. Ce qui voulait aussi dire qu'ils découvriraient le corps du clones si ce n'était déjà fait. La jeune femme en eu rapidement confirmation quand on ordonna la fouille et le contrôle de toutes les unités ayant été envoyés dans la zones du Faucon. Elle était seule face à une armée, le moindre faux pas pouvait lui être fatal! La prudence devait être plus importante pour elle en cet instant plutôt que son envie de sauver son père. D'ailleurs, elle ignorait où il se trouvait pour le moment. Il lui fallait absolument cette informations pour pouvoir préparer la suite de son plan. Mais elle ne devait rien précipiter, se jeter trop rapidement au secours de son père grillerait aussitôt sa couverture et leur chance de survie. Déjà que l'alerte était donné mieux ne valait pas se faire avoir si vite. Une fois de plus elle maudissait intérieurement son père et sa naïveté, sans ça ils ne seraient pas dans un tel merdier aujourd'hui mais simplement ensemble autour d'un verre dans une des cantina de Tatooine! Et que diras Leia?! Mieux valait ne pas y penser pour le moment. Un commandant vint à sa rencontre et la tira de ses pensées. Son camarade et elle furent envoyer aux contrôles d'identité pour y superviser les opérations. Mais cela fut de courte durée on vint les relever et les envoyer au centre de commande pour en assurer la sécurité avec le reste de leur bataillon. Visiblement Jaina avait choisi le bon uniforme. Cependant, elle n'allait pas pouvoir le garder bien longtemps, à un moment ou à un autre, elle devrait trouver un moyen de fausser compagnie au groupe pour disparaître dans la base à la recherche de son père et d'éventuelles alliés parmi les prisonniers. Cela faisait partie de son plan, trouver et libérer des prisonniers pour augmenter ses chances de s'échapper. l'occasion se présenta bien plus rapidement qu'elle ne le pensait. En chemin vers le centre de commandement, elle s'éclipsa  aussi discrètement qu'un jedi en est capable et se glissa dans la gaine d'aération. Oh bien sûr, c'était un pari risqué, il y avait sans doute des système de sécurité ici aussi mais elle comptait mettre toutes ses connaissances en jeu pour ne pas déclencher une alarme ou être tuée en déambulant là-dedans.

De là où elle était, elle entendait les ordres que l'on donnait aux troupes, visiblement les contrôles se poursuivaient sous l'ordre et le regard attentif -c'est ce qu'elle supposait- d'un dénommé Falcon. Il semblait avoir de l'importance et être craint des troupes puisque les échos qui arrivèrent jusqu'aux oreilles de la jedi étaient ceux de clones effrayés. Jaina aurait bien apprécié la présence de son oncle. Depuis qu'elle était un jedi, elle n'avait jamais eu de mission aussi périlleuse que celle-ci, jamais. Et encore moins seule, elle avait souvent été envoyé avec sa tante Mara Jade ou son frère Jacen dans des planètes ou des systèmes assez paisibles. Elle prit le temps de réfléchir à la situation. Elle avait son sabre, un blaster et des grenades pas énorme face à une armée, il lui faudrait trouver plus que ça pour réussir...
 

 
.
© sobade.

 

 


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Jeu 17 Mar - 17:03

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS
Visiblement, l'humour d'Han Solo n'amusait que lui. En effet, le commandant ne s'était pas montré plus tendre. Et si l'ex-contrebandier essayait de se détendre un maximum en essayant de détourner les stormtroopers de leur objectif, ceux en face de lui ne semblaient pas pour autant du même avis. Ils paraissaient même plus déterminés que jamais à atteindre leur but qui était de le faire parler en utilisant n'importe quel moyen de pression. Ici-même celui de la torture. Le général était pourtant conscient du fait que plaisanter n'arrangerait en aucun cas les choses. A vrai dire, il avait même le don de les empirer puisque son intervention n'avait servie strictement à rien, ne laissant que des raisons de plus à l'Empire de le torturer encore un peu. Au bout de quelques minutes qui lui semblaient tout aussi interminables, on ordonna finalement aux minions de l'Empire de l'emmener en "salle d'isolement". Han ignorait de quoi il s'agissait vraiment mais se faisait une petite idée quant au nom de cette salle comment tout se déroulerait. Peut-être serait-ce moins violent que la torture en elle-même ?

Le général fut emmené puis poussé dans une salle seulement éclairée par la lumière se faufilant à travers l'ouverture de la porte. Lumière qui avait rapidement disparue lorsque l'on avait refermé la seule entrée, laissant Han livré à lui-même dans l'obscurité la plus totale. Ce dernier, lourdement affecté par la torture qu'il venait de subir n'avait pas pu rester debout bien longtemps, s'effondrant sur le sol dans un râle sourd après le départ des stormtroopers qui l'avaient escorté jusqu'ici. Il s'était résigné cette fois ci à se tenir tranquille. Cet endroit ne lui plaisait pas plus que ça, d'autant plus qu'il ne savait pas combien de temps il allait y rester mais le seul point positif, si on pouvait du moins le considérer comme tel, était qu'il allait pouvoir récupérer quelques forces en tentant de se reposer. Si bien sûr, on ne revenait pas le solliciter à nouveau pour de futures scènes de torture. Il repensait à cet instant à sa fille qui devait se trouver quelque part sur la base, espérant qu'elle ne se soit pas faite attrapée par l'Empire. Elle était peut-être un Jedi, mais elle restait avant tout sa fille. Il était normal pour lui de s'inquiéter de son devenir. Il valait mieux lui plutôt qu'elle d'ailleurs. Mais que pouvait-il faire de plus en restant dans cette salle ? Il s'était simplement contenté de rester allongé sur le sol, écoutant les différents bruits qui pouvaient provenir de l'extérieur. Tout semblait s'agiter progressivement dehors. Rien ne laissait penser que quelque chose de bon allait se passer dans les minutes à venir. En fermant les yeux histoire de mieux conserver son énergie, il murmura comme pour se parler à lui-même.

- Quelque chose me dit que je n'aurai pas mon verre tout de suite.

Spoiler:
 
BY HAN SOLO SUR POB
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Jeu 17 Mar - 20:10


 
 

 


 


 

 

Bon elle avait échappé pour l'instant aux sbires de l'Empire mais elle n'en restait pas moins en mauvaise posture...Mais oui mais c'est bien sûr! Il lui fallait une diversion! S'ils étaient occupés à chasser plus gros qu'elle, elle aurait du temps pour sauver son père d'ici! Pourquoi n'y avait elle pas pensé plus tôt?!
La jeune jedi se concentra pour trouver la diversion parfaite. Il n'y a pas d'émotions il y a la paix se répétait elle intérieurement. Si elle était habituée à sauver des vies, elle n'avait pas pour habitude de sauver quelqu'un de sa famille... elle devait donc laisser de côté ses émotions pour mieux agir. Bon elle devait se trouver sur un bastion de l'Empire elle ne savait où mais ils devaient avoir des prisonniers, peut-être même des créatures ici... si tel était le cas, les libérer accaparerait sans doute assez l'attention pour la laisser avancer dans sa mission désespéré de sauvetage. Elle n'était pas une des meilleures élèves que l'académie jedi avait compté pour rien quand même! Elle allait réussir, elle devait réussir! Bon par où commencer? ah oui il devait bien y avoir là dedans des câbles qui commandaient aux portes sécurisés des cellules ou de tout autre endroit dans la base restait à la jeune femme à les trouver. Elle n'avait guère le temps de rêvasser. Pourtant elle pris du temps pour entrer en méditation mobile ce qui décuplait ses aptitudes de Force, sa concentration et sa détermination. Elle pris soin de dissimuler son visage, une attaque incognito était sans doute préférable. Bien elle était fin prête! Jaina se remit donc en route aussi silencieusement que la mort et s'arrêta soudain devant un panneau électrique. C'était peut-être là ce qu'elle cherchait. Elle en ouvrit le cache et débrancha les fils qui lui semblait être les bons. Des alarmes se mirent à sonner, des bruits de pas de courses se firent entendre. Visiblement dehors ça s'agitait! Elle prêta une oreille attentive et compris que des rancor venaient de s'échapper des cellules hautement surveillées. Bien mission accomplies, du moins pour ce qui était de la diversion. Un rancor pouvait être tué mais pas très rapidement, quand à plusieurs rancor, cela demanderait encore plus de temps. Surtout si d'autres créatures sortaient à leur tour. Jaina débrancha donc d'autres fils avec un grand plaisir et se remis en marche. Il ne valait mieux pas rester traîner dans le coin.

Le jeune jedi poursuivit donc son chemin. Soudain des tirs de blaster se firent entendre près du conduit où elle se trouvait. Intriguée, elle regarda par une mince fente. Un homme, visiblement ennemi de l'Empire avait fort à faire avec des stromtroopers. Un allié en plus ne pouvait sans doute pas se refuser. Elle attendit un instant et sorti du conduit sabre en main et ne tarda pas à renvoyer les tirs qui venaient en sa direction. Les assaillants furent vite maîtrisés.
Elle ôta le tissu qui protégeait son visage afin que le fuyeur l'entende distinctement.

Vous étiez prisonnier ici non? Il hocha la tête incrédule. Alors je vais avoir besoin de vous! Je cherche un prisonnier, il n'est ici que depuis peu, il a de l'importance pour l'Empire vous avez peut-être une idée d'où ils auraient pu l’emmener? son ton laisser paraître son empressement, de toute façon il ne fallait pas perdre une seconde ici sous peine de voir de nouveaux stromtroopers débarquer.

quartier d'isolement?

Parfait on va commencer par là! Mais vous, vous restez avec moi! Elle pris des blaster et en lança deux à l'inconnu avant d'en glisser un à sa propre ceinture. Si elle, elle avait son sabre, son père lui n'avait plus aucune armes aussi elle prévoyait un peu à l'avance de lui en offrir une. le duo se mit donc en route en silence. Jaina sondant la Force pour localiser son père et voir si l'inconnu était véritablement fiable. Quoi qu'il en soit, pour le moment elle n'avait pas le choix.


 

 
.
© sobade.

 

 


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Sam 19 Mar - 19:42

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS
Épuisé de la torture qu'il venait de subir, Han ne s'était pas fait prier pour s'allonger afin de s'accorder un minimum de repos. Enfermé dans le noir, il n'était pas en proie à faire grand chose. Il écoutait néanmoins ce qu'il se passait dehors, tentant d'interpréter les moindres faits et gestes qu'il percevait à l'extérieur de la cellule où il était fait prisonnier. Tandis que tout semblait à priori calme, des alarmes s'étaient soudainement mises à retentir laissant ensuite place à des bruits de pas de stormtroopers. Quelque chose laissait Han penser que tout n'était peut-être pas dû au hasard et que quelque chose de "grave" se passait en ce moment même à l'intérieur du pénitencier. Ce n'était pas quelque chose de forcément mauvais mais ce n'était pas forcément quelque chose de bon non plus. Car pour mobiliser autant de troupes que Han écoutait s'atteler à se rassembler un peu partout, c'est que l'Empire devait être soit attaqué, soit prise au piège de l'intérieur. La République ? Non, tout cela paraissait trop gros et ils n'auraient pas agit d'une manière à la fois si spontanée, sachant qu'ils ne devaient pas non plus être au courant de leur capture. D'autant plus que ce grabuge ne leur ressemblait en aucun cas. Des prisonniers qui se seraient échappés ? Cette idée ne restait qu'une possibilité. Mais quoi qu'il en soit.. Peut-être que le général pourrait essayer de tirer profit de cette situation en s'enfuyant. Cependant, le problème qui se posait désormais était comment il allait sortir de là, surtout dans l'état dans lequel il se trouvait. Il ne pouvait pas faire grand chose. Han prit donc la peine de se redresser, en s'appuyant sur ses coudes et n'en n'ayant pas plus l'intention d'appeler à l'aide. Il était dans ce que l'on appelait un quartier "d'isolement". En soit, personne ne l'entendrait même s'il en venait à hurler jusqu'à en déchirer ses poumons.

Ses blessures quant à elles, le faisaient toujours souffrir autant mais il était conscient de ne pas être certainement au bout de ses surprises. Peut-être que derrière toute cette mascarade, un sort pire que celui qu'il était en train de vivre l'attendait. Mais il ne devait pas lâcher prise. En réfléchissant un peu plus à la situation, il y avait plusieurs possibilités. La première était qu'une menace extérieure devait s'être introduite dans l'enceinte de la base. Et si Han n'en était pas la cible, alors la garde qui se trouvait sans aucun doute dehors ne serait pas renforcée. Cependant.. à l'inverse, Han devait s'attendre à ce que justement, son lieu de détention soit d'autant plus surveillé. Et à entendre les bruits de pas de course qui s'émanaient de l'extérieur de sa cellule, le général penchait plutôt pour la seconde solution. S'il était donc la cible.. cela voulait dire que la menace se trouvait déjà dans l'enceinte de la base. Par conséquent, la menace en question ne pouvait être qu'une seule et même personne : Jaina. La mauvaise nouvelle était qu'ils avaient donc repéré sa présence. La seconde était que si autant de clones se trouvaient devant sa porte, c'est qu'elle n'avait pas dû se faire attraper. L'inquiétude de Han à propos de sa fille montait alors en intensité. Il était conscient qu'elle devait risquer sa vie en ce moment même et il n'était pas fier d'avoir été celui qui l'avait entraîné dans une telle situation. Pourtant, la seule chose dont il était capable en ce moment même était de patienter. Les minutes lui paraissaient d'autant plus longues que chaque seconde lui paraissait interminable. Les actions de l'Empire ne semblaient pas non plus pour autant s'apaiser ce qui rassurait dans un sens l'ex-contrebandier. Puis, soudainement, des tirs de blaster se mirent à retentir devant sa porte comme pour déclarer le début d'une bataille dans l'enceinte du quartier d'isolement. Quelques cris d'hommes  et de bruits sourds de corps s'étalant sur le sol plus tard, la porte de la cellule d'isolement de Han s'ouvrit. Ce dernier leva alors ses yeux alors à moitié clos et agressés par la luminosité vers les silhouettes qui émanaient de la porte, essayant de protéger ses yeux en couvrant la luminosité de son bras. Il avait l'impression d'avoir déjà vécu cette scène auparavant.

- Léia.. Non, Jaina ?

BY HAN SOLO SUR POB


Dernière édition par Han Solo le Dim 20 Mar - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Sam 19 Mar - 21:45


 
 

 


 


 

 

Jaina et son nouvel acolytes avaient miraculeusement réussi à échapper aux clones et aux rancor. Aller jusqu'aux quartier d'isolement fut plus aisé qu'elle ne l'avait pensé mais ce n'est pas pour autant qu'elle baissa son attention. Quand ils arrivèrent sur la porte ils se trouvèrent nez à nez avec un grand nombre de soldats de l'Empire. Le combat s'annonça rude. Jaina se lança dans la mêlée sans une once d'hésitation.
L'homme qu'elle venait à peine de rencontrer tira pour l'aider avec son blaster. Après de longue minutes de combat acharné, ils vinrent enfin à bout de leur adversaire. Un tir de blaster avait atteint Jaina au bras, une légère brûlure s'y trouvait à présent. Mais cela ne semblait nullement la gêner. Elle déverrouilla la porte de la cellule et vit son père visiblement pas au mieux de sa forme. Son masque cachait toujours son visage de jedi. Elle le retira promptement et s'avança vers son père.

Non, pas Leia en effet. Ils t'ont vraiment ramolli le cerveau pour que tu penses que maman soit là! Allez viens on a pas de temps à perdre.

On le disait souvent Jaina ressemblait beaucoup à sa mère, juste avec les cheveux plus bruns et le regard de fer plutôt que de feu. Elle en était fière quoi qu'elle en dise car elle admirait sa mère. Elle s'avança encore plus laissant l'ancien prisonnier monter la garde.

Tu as encore assez de force pour rejoindre le Faucon? Il va falloir courir pour éviter les sbires de l'Empire et les rancor et autres "créatures" que j'ai libéré....

Malgré son professionnalisme apparent, la jeune femme était inquiète quand à l'état de son père, elle n'avait pas le temps de lui poser des questions maintenant mais elle sentait son aura vaciller dans la Force. Elle l'aida à se relever, lui donner le blaster qu'elle lui avait réservé et le regarda avec amour, ils devaient y aller à présent.
Elle s'assura que la voie soit libre avant de partir un peu en avant voir la situation. Il était fort probable que le Faucon ne pourrait pas décoller de suite, que l'hyper-propulsion soit désactivé ce qui n'allait vraiment pas les aider! Mais elle ne comptait pas rester là ni même laisser son père ici. C'
était maintenant que les choses se corsaient et qu'il fallait qu'elle soit vigilante pour trois. C'était elle qui devait aller en première ligne pour gagner du temps, elle et personne d'autre et ça, son père devait l'accepter. Elle se retourna et lui lança un regard lourd de sens.

Je vous couvre, aller au Faucon et préparez le à décoller, je vous y rejoindrai...

Si elle devait échouer au moins eux rentrerait, elle aurait rendu Han à sa mère et la liberté à un homme...Elle était prête, elle avait accepté le destin des Jedi en devenant chevalier. Elle était prête à faire ce sacrifice s'il le fallait.

Pas de discussion! Papa!

son ton était à la fois autoritaire et doux, aimant. C'était peut-être ses dernières paroles à son père alors autant ne pas se séparer sur des paroles agressives.
 

 
.
© sobade.

 

 


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Sam 19 Mar - 23:58

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS
- Disons qu'ils ne m'ont pas offert que du repos.

Han observait le visage de sa fille qu'il aurait pensé ne plus jamais revoir même l'espace d'un instant. Et encore à ce moment même, il se doutait que leurs chances de survies n'étaient pas à leur maximum. Il aurait par ailleurs aimé pouvoir présenter ses excuses mais l'heure n'était pas aux formalités. Ils devaient d'abord s'échapper de la base et ce n'était pas gagné d'avance. Le général avait rapidement vérifié du regard si sa fille n'était pas blessé. Simple instinct parental. Et il s'était avéré qu'elle présentait une blessure toute fraîchement entaillée sur son bras. Il releva immédiatement la brûlure.

- Tu es blessée, Jaina..

Han soupirait, se relevant avec difficulté et utilisant sa propre fille comme appui sans pour autant trop se reposer sur elle. Sa blessure devait la faire souffrir. Il se devait donc de la rassurer un maximum quant à son propre état de santé.

- T'en fais pas pour moi. Avec un peu d'aide je devrais pouvoir rejoindre le Faucon sans trop d'encombres.

Il eut un moment de réflexion, puis écarquilla les yeux en analysant les dernières paroles que sa fille lui avait adressé. Quant à sa réaction.. elle devait certainement être instinctivement liée à la fois à son rôle de père mais aussi à son rôle de Général de la République.

- Attends.. Tu as quoi ?!.. Mais c'est de la folie ! Tu te rend compte que tu viens de t'engager dans une mission suicide ?! Il aurait été largement plus judicieux de voler l'un des vaisseaux de l'Empire et de t'enfuir avec pour avertir le reste de la République. Ils auraient sûrement agis en conséquence et en plus grand nombre. Mais là ! Là, ça relève de la pure folie ! Han lâcha un soupire, reprenant un ton un peu plus calme. Ce n'était pas le moment de paniquer. Enfin bon.. ce qui est fait est fait. On ne peut pas revenir en arrière. Il me semble bien que nous allons devoir faire avec. Est-ce que tu as trouvé le moyen de prévenir quelqu'un de notre capture ? Qui que ce soit ?

Les traits du visage déformés par la grimace qu'il affichait sous la douleur que ses blessures lui procuraient, Han observait sa fille, espérant trouver une quelconque piste pour s'échapper dans ses yeux. L'Empire n'était pas totalement affaibli ce qui était déjà une difficulté en soi. Or, sa fille était également parvenue à libérer des rancors ce qui rendait la mission d'autant fois plus difficile. Il n'était définitivement pas sorti du merdier dans lequel ils s'étaient fourrés. Jaina avait par la suite suggérée de les couvrir, mais tout cela paraissait insensé aux yeux de l'ex-contrebandier qui ne comprenait pas sa décision et encore moins sa fermeture d'esprit quant à une possible discussion. Il ajouta alors d'un ton un peu plus exaspéré, attrapant le Blaster qu'elle lui tendait.

- Désolé Jaina, mais laisse le mélo-drama formel habituel pour plus tard je te prie. Il est clairement hors de question que je te laisse partir comme ça. Déjà dans un premier temps parce que tu es blessée mais aussi parce que je suis le seul fautif de toute cette histoire. Je t'ai entraîné là-dedans alors c'est à moi de vous sauver tous les deux et pas l'inverse. Il se murmurait en grimaçant comme pour lui-même. Même si c'est pas gagné. Puis reprit d'une voix haute. Déjà, ton plan de nous couvrir contient plusieurs failles. Réfléchis. Je suis blessé, je peine à tenir debout et à marcher correctement ce qui fait que je nécessite d'un peu d'aide.. Rien que pour ça, je deviens un fardeau pour ce pauvre ex-prisonnier et je diminue donc nos chances de nous en sortir. Toi qui comptait te séparer du groupe, tu es aussi blessée. Même si tu ne juge pas cette brûlure comme étant très handicapante, c'est une blessure qui diminue tout de même tes chances de survie. Maintenant parlons de l'Empire et de la base. Toute une armée de clones droit grouiller partout dans la base. Crois-moi, ils n'étaient pas prêt à me laisser partir alors nous serons les premières cibles. Parlons ensuite des rancors en chasse que tu as libéré et qui doivent maintenant tous se balader un peu partout dans les parages. Le danger a augmenté et nos forces diminuées. Par conséquent nous séparer ne fera qu'augmenter la difficulté de notre évasion, ne fera que diminuer nos chances de survie et nous mènera sûrement à notre perte. Et crois-moi, je compte bien vous ramener en vie. Et puis si jamais tu venais à disparaître, qu'est-ce que je devrais dire à ta mère ? Donc non Jaina, tu ne me feras pas changer d'avis, on RESTE ensemble quoi qu'il arrive. Nous serons beaucoup plus forts à plusieurs si nous nous couvrons mutuellement.

BY HAN SOLO SUR POB
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Dim 20 Mar - 14:36


 
 

 


 


 

 

Jaina leva les yeux au ciel. Ah ça oui c'était bien son père et elle était bien sa digne héritière doublé de l'héritière de Leia qui n'était pas en reste question entêtement! Elle savait parfaitement qu'il réagirait ainsi mais elle était bien déterminé à ne pas céder. Sauver des gens, elle savait faire et aujourd'hui c'était lui la cible de sa mission alors il allait se plier à son plan.

Alors je suis parfaitement au courant que les rancors en liberté augmentent le danger mais vois tu c'était notre seule chance de nous en sortir, il fallait une diversion et une belle! Pour ta gouverne, je doute que la République ai apprécié de s'engager dans une guerre contre l'Empire sans en connaître l'étendu de force avant. Elle n'aurait donc pas pu nous aider. De plus impossible d'utiliser les réseaux de communication ici sans que le message ne soit intercepté! Luke est au courant et a ordre de ne pas en parler à maman puisque oui il va nous falloir réfléchir à ce qu'on va lui dire à elle! Elle ne va pas du tout mais alors pas du tout apprécié notre petite virée père/fille!

Sur ce point là elle savait qu'elle avait raison, en rentrant ils auraient droit à pire qu'un rancor libre: la colère de Leia! La jeune femme marqua une pause sondant la Force pour tenter de localiser les ennemis en tout genre et plus important encore le Faucon. Mauvaise nouvelle l'appareil était bigrement bien gardé. Visiblement ils ne comptaient pas les laisser filer comme ça!

N'oublie pas que je suis ta fille, tu as par le passé fait des choses bien plus insensées! La mission suicide, elle a commencé sur Tatooine bien avant que je ne doive te sauver. Tu as raison c'est toi qui nous a fourré dans ce pétrin et maintenant on doit s'en tirer. Nexus ou je ne sais plus son nom t'aidera à avancer tout en te protégeant, je serais en avant.Malgré cette blessure je suis la seule encore valide et au "meilleur" de sa forme.

L'homme la coupa pour corriger son prénom: Lexus.

Ah oui pardon, Lexus donc restera avec toi. Le Faucon est sous bonne garde il va falloir être prudent.

Elle s'interrompit pour tuer un garde qui arrivait à l'angle du couloir. Un seul coup de sabre, discret, rapide et le garde était à terre. Pas un bruit.

Prenez son communicateur, au moins on sera où ils sont et ce qu'ils font!

Voyant que son père désapprouvait toujours et regardait d'un mauvais œil sa brûlure elle soupira.

De toute façon, on a pas le choix il faut partir maintenant avant que d'autres n'arrivent. Elle désigna le corps inerte. Quand à ça, les épreuves de la chair pour devenir un jedi sont bien plus douloureuse crois moi!

Les Jedi devaient en effet être capables de surmonter la douleur physique de grande intensité pour devenir chevalier Jedi. Et ce n'était là que l'un des nombreuses épreuves de passage! Jaina ne sentait d'ailleurs q'un très léger picotement là ou le tir avait noirci sa chair. Rien de bien handicapant en somme. Elle fit signe au groupe d'avancer et parti en avant nettoyer le passage.
La progression fut assez rapide, du moins plus rapide que ce que Jaina n'avait imaginé mais une fois dans le hangar, les choses se compliquèrent. Le Faucon était bel et bien gardé par de nombreus stromtrooper. Les petit groupe se dissimula derrière des caisses qui attendaient visiblement d'être chargées dans un vaisseau. Son comlink lui était inutile, il n'avait qu'une porté de 100km, restait l'holoprojecteur a combiner avec la balise de repérage... c'est à ce moment que Luke la contacta par la Force. Il voulait un état de la situation. Euh comment dire, aussi bonne qu'au palais de Jabba? Au moins comprendrait que les choses n'étaient pas simples... Bon maintenant il fallait que Jaina intervienne. Sa réflexion fut perturbée par un rancor entrant en courant dans le hangar. Les clones surpris dans un premier temps ne tardèrent pas à ouvrir le feu. C'était peut être là leur chance. La jeune jedi décida de tenter quelque chose qu'elle n'avait jamais fait par le passé, utiliser le similfuturs ou la technique du sosie. Pour ce faire, elle devait se concentrer, elle entra donc dans une sorte de méditation de combat en un premier temps puis concentra tout son esprit sur le rancor afin d'en créer un double et de semer ainsi le trouble parmi les clones. Elle espérait ainsi avoir le temps d'envoyer son père et Lexus à l'intérieur du vaisseau pour qu'il rétablissent l'hyper - propulsion. Après un temps qui lui sembla considérable, un deuxième rancor apparu enfin! La jedi ferma brièvement les yeux, satisfaite et soulagée.

C'est le moment, si des tirs viennent sur nous je les parerais, rétablissez l'hyper-propulsion, je m'occuperais des gardes du hangar! Mon apparition ne tiendra peut-être pas longtemps alors filez!

Jaina comptait utiliser toutes les techniques de combats au sabre qu'elle avait apprise mais surtout le Shiem qui lui permettrait de renvoyer les tirs sur leurs expéditeurs. Mais elle ne rechignerait pas à utiliser le Niman, le Djem So... Elle n'avait pas eu l'occasion d'avoir des adversaires réels depuis longtemps avant d'arriver ici. Elle sorti de sa cachette, alluma son sabre, fit un bref salut et se prépara à l'attaque tandis qu'elle surveillait l'avancement du groupe. Finalement les rancors c'était peut être pas une si mauvaise idée!


 

 
.
© sobade.

 

 


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Jeu 24 Mar - 19:28

VIRÉE DANS L'ESPACE ENTRE SOLO.. OU PLUS
Han haussait les sourcils en direction de sa fille. Même si tous deux avaient plus ou moins le même caractère et les mêmes centres d'intérêts, cela ne les empêchait pas de ne pas se comprendre et/ou s'entendre mutuellement. D'où était née leur dispute.

- Quoi ?! Tu es bel et bien sûre que ton réel but est de nous sauver ? Parce que pour l'instant, je sens tout ça mal parti. Et ce qu'on va dire à ta mère ? Il n'y a pas à réfléchir à ce qu'on va lui dire, Jaina ! On va tout simplement lui raconter ce qu'il s'est passé ! Et entre nous, j'ai bien moins peur de ce que pourrait nous faire ta mère que tout ce que l'Empire ou même les rancors pourraient nous faire. A choisir, je préfère largement la première option. Han soupira puis ajouta. Et tu ne peut pas comparer ce que j'ai fais quand j'étais plus jeune et ce que toi tu fais, parce que ce n'est clairement pas comparable.

Même s'il n'aimait pas vraiment l'avouer, Jaina avait en partie raison. Il ne voyait pas d'autres moyens plus efficaces que celui-ci de s'échapper et en même temps, sa fille était la seule personne encore plus ou moins valide entre nous deux. Il l'observait alors tuer le garde d'un oeil attentif puis posait à nouveau son regard sur la brûlure au bras de la jeune femme dans un soupire à la fois désapprouvant mais aussi capitulant. Ils devaient bien prendre une décision. L'ex-contrebandier et l'ex-prisonnier s'étaient alors mit en marche après avoir récupérés le communicateur du stormtrooper au sol au signe de Jaina. Ils avaient suivis cette dernière jusque dans le hangar où le plan se préparait peu à peu. Un rancor se mit cependant à attaquer ce même hangar subitement tandis qu'ils se cachaient en préparant toujours un plan. Han observait sa fille et pensait la même chose : les créatures feraient diversions pendant qu'ils passeraient à travers la bataille pour récupérer le faucon.

- Jaina, sache que si tu meurs.. peu importe de quel côté de la force tu te trouveras, je viendrais te botter moi-même le cul, en personne. Je ne rigole pas. Alors t'as intérêt à rester en vie.

Sur ces mots, le général s'était mit tant bien que mal, gêné par ses blessures, à courir à l'aide de Lexus vers le Faucon qui semblait être leur dernière chance. Il savait également pertinemment qu'ils ne pourraient pas partir si Jaina les lâchait, étant la seule co-pilote qui pourrait l'aider. A moins que l'ex-prisonnier sache à son tour piloter l'engin ce qui l'étonnait assez largement. Ils s'étaient reçu au passage quelques tirs qui ne les avait pas atteints. L'ex-contrebandier avait plusieurs fois ressenti l'envie de jeter un coup d'oeil vers sa fille mais ne savait que trop bien que se détourner de l'objectif pouvait leur être fatal à tous. Il s'était alors simplement contenté d'avoir rejoint le Faucon, laissant sa fille gérer les principaux dangers qui pourraient mener à mal leur mission. Une fois sur place, Han avait beaucoup de boulot. Il devait relancer le vaisseau, et notamment l'hyperpropulsion. Pour ce faire, il devait d'abord atteindre le tableau de bord. Mais des stormtroopers gardaient également l'intérieur du vaisseau. Il fallait donc les éliminer en premier lieu. Le général n'avait donc pas hésité à sortir le Blaster que sa fille lui avait donné et avait ouvert le feu, tuant sans grand mal les derniers clones qu'il restait toujours à l'aide de Lexus. Il s'était alors approché du tableau de bord, avait activé l'engin espérant que l'Empire n'ait en rien touché au Faucon avant leur arrivée. Et si ce dernier montrait quelques résistances quant à l'allumage, Han ne laissait pas pour autant tomber l'idée de le faire fonctionner, gardant cette lueur d'espoir dans les yeux de le voir réagir positivement.

- Allez bébé ! Nous laisse pas tomber ! Pas maintenant, pas au moment le plus crucial de ta vie !

Quelques moments de suspens passaient puis.. un arrêt complet de l'engin. La manoeuvre n'avait pas fonctionné et de colère, Han frappa du poing le vaisseau qui refusait de coopérer.

- Et merde !

Han, sous pression face à la situation, n'avait pas plus tardé à recommencer les manœuvres. Encore une fois. Et il espérait cette fois-ci que le Faucon allait être plus réactif. Il attendit une seconde fois, le regard plus terne et assista à un nouvel échec. Une nouvelle fois. Quelque chose clochait. Et Han se doutait que ça ne venait pas de la vieillesse du faucon. Solo s'était alors levé tant bien que mal, rejoignant un coin du tableau de bord et retirant un pans du sol mal de celui-ci et plutôt mal placé. Han fronçait les sourcils. Il était pourtant sûr de bien l'avoir remit auparavant. En tout cas, il lui fallait vérifier les circuits car le problème provenait surement de ce coin-là. En fouillant à travers ces derniers, il s'était alors aperçu que les mauvais fils avaient été débranchés. L'empire en était sûrement à l'origine. Ils avaient sûrement comme objectif de débrancher les fils liés à l'hyperpropulsion mais ne l'avaient pas fait correctement. Le général s'était alors mit à soupirer, exposant la colère qu'il vouait aux partisans du côté obscur.

- Bien sûr ! Toujours là dans nos pattes ceux-là et ce, même jusque lorsqu'ils ne sont pas présents !


Han avait remit les bons circuits en place et était retourné à son poste de pilote, forçant à nouveau le Faucon à s'allumer. Et cette fois-ci, tout s'était passé correctement. Le général s'était donc hâté d'allumer l'hyperpropulsion, sachant pertinemment qu'il lui faudrait un temps de "charge" avant qu'il ne se remette à fonctionner. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne pouvaient pas décoller en attendant, et c'est probablement ce qu'ils allaient devoir faire avant que l'Empire ne commence à remarquer leur évasion et ne se mette à leur fermer toutes les portes de sortie. Une fois le vaisseau prêt à décoller, Han, se positionnant sur la place du co-pilote, chargeait Lexus d'aller chercher Jaina pour aider au décollage. Il n'avait désormais plus qu'une intention : ils devaient s'enfuir au plus vite. Et il se trouvait réaliste avec lui-même, il ne possédait certainement pas assez de force pour piloter entièrement l'engin. Il serait donc certainement plus utile au co-pilotage.

BY HAN SOLO SUR POB
Revenir en haut Aller en bas
Jaina Organa Solo
Chevalier Jedi

avatar

Métier : Chevalier jedi
Nombre de messages : 171
Crédits galactiques : 1383

Feuille de route
Vaisseau ou speeder:
Armes utilisées (2 maxi):
Pouvoirs de Force:

MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   Mar 29 Mar - 18:35


 
 

 


 


 

 

Jaina combattait toujours sabre en main, parant au maximum les tirs de blasters des quelques gardes qui ne s'occupaient pas du rancors. Elle devait protéger son père et Lexus tandis qu'il regagnaient le Faucon. Visiblement ils avaient aussi à faire à l'intérieur du Faucon car elle réussit tout de même à entendre des tirs à l'intérieur du cargo corellien malgré ceux qu'ont lui destinait. Elle priait intérieurement le grand concepteur que louait C3PO pour que son père ne soit pas blessé ou tué par les stromtrooper présents dans le Faucon. Elle n'avait certainement pas fait tout ça pour perdre son père maintenant! Ses mouvements se firent plus rapides, plus durs. Le temps leur était compté il lui fallait se hâter de venir à bout des clones ici présent avant que d'autres n'arrivent et que leur fuite ne devienne véritablement impossible.


Quelque chose n'allait pas, le Faucon ne montrait toujours pas de signe d'allumage... Mais que pouvait il bien se passer là-dedans? La jeune femme ne pouvait y aller sans risquer de laisser des assaillants venir avec elle mais elle était inquiète. Elle ne fut rassurée que quand elle entendit enfin le moteur du Faucon et les bruits des différents boutons qu'on active. Son père était en vie et avait réparé le Faucon. Jaina repensa à ses blessures, elles avaient du le ralentir dans les réparations voilà tout. Bon au moins ils avaient un espoir de pouvoir s'en sortir mais il était plus que possible que des chasseurs les suivent et tentent de les abattre.
Mais la chance pouvait tourner à tout moment et ce fut le cas. Jaina n'avait pas prévu qu'un second rancor viendrait dans le hangar, elle n'eu pas le temps de s'écarter suffisamment et fut percutée par le bras de la bête. Elle fut projetée en l'air jusqu'à la rampe d'accès du Faucon et se réceptionna assez mal. Un crac vint jusqu'à ses oreilles, elle venait de se briser quelque chose... mais quoi? Elle trouva vite la réponse à sa question en voulant prendre appui sur ses jambes. La gauche répondait bien mais la droite ne lui renvoyait qu'un fort signal de douleur. Elle se crispa, serra les dents et puisa dans la force pour tenir debout. Elle aurait finalement besoin de plus que d'un simple bandage au bacta... Si seulement elle pouvait entrer actuellement dans une transe de guérison, au moins elle en aurait terminé plus rapidement avec cette désagréable sensation. Mais elle n'en avait pas le temps il fallait qu'elle rejoigne le vaisseau pendant que le rancor s'occupait des clones.
Visiblement elle avait bien choisit son timing puisqu'elle vit Lexus sur la rampe quand elle s'y engagea.

Papa?

lança-t-elle une fois à bord.



 

 
.
© sobade.

 

 


JAINA ORGANA SOLO

I'm daughter of Heroes, the Force is strong in my family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP commun] Virée entre Solo... Ou plus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe
» Virée entre cousines. [Isy]
» Rien de mieux qu'une virée entre fille ♦ Skyla & Lydia
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG sur l'univers Star Wars  :: RPG - BORDURE EXTERIEURE :: Tatooine :: Le Désert de Tatooine-
Sauter vers: